Notre Offre de Produits

Le Livre d'or de nos Clients

Le Livre d'or de nos Clients

  • > Michael und Thurid Weymann

    "09 Septembre 2021 Wir möchten uns auf diesem Wege für die schöne 'Juliette' bedanken. Wiedermal eine ganz besondere Schönheit aus Alexandras Hand. Lieferung hat auch prima geklappt. Wir freuen uns schon auf 'Victoria'. Liebe Grüße von Thurid und Michael aus Deutschland"

Tous les commentaires

Nos Partenaires

Ours Colibri

La triste réalité des poupées Ethniques

Publié le : 09/06/2016 18:10:00
Catégories : Les Poupées

Le monde des "Poupées" est censé représenter un univers de rêve, de douceur et de tendresse.

MAIS ... La réalité en est toute autre !

Nous le savons (car nous le vivons au jour le jour), le monde des poupées est loin d'être un monde de princesses, de fées et de petits oiseaux qui chantent !

La "poupée" en tant que telle est un objet très particulier, qui cache des tonnes de choses et de phénomènes en tout genre. Ce n'est pas l'objet de ce post et c'est promis, nous en reparlerons bientôt dans ce blog.


Nous voudrions aborder aujourd'hui les poupées particulières, les poupées différentes, les "autres" poupées que sont ... les poupées Ethniques.

Revenons d'abord au rôle capital que joue la poupée dans le développement de l'enfant.

La poupée développe l'imaginaire de l'enfant


Nous le savons tous, la poupée est un objet essentiel pour développer l'imaginaire de l'enfant.

Depuis des siècles, les enfants jouent à la poupée, peu importe si celle-ci est en vinyle, en bois ou même constituée d'une bouteille avec une balle pour tête.

Selon le pédopsychiatre Stéphane CLERGET, la poupée joue 3 grands rôles dans le développement de l'enfant :


1) La poupée est son double


La poupée va permettre à l'enfant de comprendre ce qu'il vit en reproduisant son quotidien sur elle, comme lui dire NON, lui changer ses couches ou même lui raconter une histoire. C'est donc un véritable "double" de sa personnalité et un acteur incontournable de son quotidien.


2) Se mettre à la place du "Grand"


La poupée permet aussi à l'enfant de se dédoubler en prenant (à certains moments) la place du grand : la maman, le papa, la mamy, le grand frère, ...


3) La poupée "Confidente"


Le troisième rôle d'une poupée, et non le moindre, est celui de confident de l'enfant. Ce dernier pourra être à l'écoute de ses ressentis, de ses émotions et de ses sentiments mais surtout apprendre à les communiquer à l'extérieur, en commençant par sa poupée. Cela facilitera ses relations futures avec les autres.

La poupée est donc un élément capital du développement de l'imaginaire de l'enfant, en lui apprenant :

  • à gérer son impulsivité
  • à limiter son aggressivité
  • à apprendre la patience
  • et à pouvoir ... rêver



A la recherche de ce "double"


La mission des parents est donc de trouver une poupée qui ressemble à cette petite fille et qui "grandira" à ses côtés durant plusieurs années.

Malheureusement, ce marché du jouet laissait très peu de place aux poupées ethniques (poupées à la peau mat, à la peau noire, asiatique, indienne, ...) car la traditionnelle poupée était ... blonde, à la peau blanche et aux yeux bleus.

Difficile donc de trouver ce fameux double si vous n'avez pas la peau blanche et que vous cherchez une poupée qui vous ressemble.

Les poupées ethniques ont toujours existé, dans toutes les cultures, et cela depuis des siècles. Tous les peuples du monde fabriquaient des poupées qui leur ressemblaient et avec lesquelles jouaient les petites filles, qu'elles soient africaines, indiennes, indoues, péruviennes ...

Par contre, dans le monde très fermé du jouet, où la "rentabilité à tout prix" règne en maitre mot, il n'y avait pas de place pour les poupées différentes à la traditionnelle "blonde aux yeux bleus". Certaines sociétés ont timidement introduit dans leurs gammes une poupée à la peau mat ou noire, mais cela restait très marginal.



Nouvelles tendances, nouvelles poupées


La modernité et l'ouverture internationale des marchés ont fait petit à petit la place à ces poupées ethniques et il est maintenant tout à fait courant de trouver sur le marché des poupées à la peau noire, mat, jaune, aux yeux bridés ou même encore péruviennes. Certes ces poupées "différentes" restent marginales mais elles ont au moins l'avantage d'exister !!

C'est aussi dans ce contexte que certaines sociétés ont été créées afin de fabriquer spécialement des poupées ethniques pour combler un trou énorme dans ce marché du jouet très strict.

C'est le cas de Maritza Gutierrez qui, en créant MARU & FRIENDS, a voulu commercialiser une poupée qui lui ressemblait. Maritza était une petite fille originaire de Cuba (type hispanique, peau mat et yeux foncés) qui a été très frustrée dans toute son enfance de ne pas avoir de poupées qui lui ressemblaient. Toutes les poupées étaitent blondes aux yeux bleus.

Quarante ans plus tard, et avec l'aide de Dianna Effner, la jolie Maru a vu le jour, suivie par Tanya et Raven.

Petit aperçu des poupées ethniques


Voici une petite brochette de photos de poupées ethniques issues de nos gammes existantes et dont la beauté et le charme font leur succès.

Bien évidemment, cette présentation est loin d'être exhaustive et nous espérons très sincèrement que ce type de poupées se développera encore davantage dans les années à venir.






MAIS ... chez les poupées, le racisme existe aussi


Nous ne nous en doutions pas et pourtant ... c'est vrai ! Peut-être sommes nous trop ancrés dans notre monde des "bisounours" !?

Tant est si bien, que le racisme existe dans le monde de la poupée.

Nous l'avons découvert en discutant avec Maritza (notre partenaire des poupées Maru) qui nous expliquait l'énorme difficulté de vendre une poupée à la peau noire aux Etats-Unis. J'ai cru tout d'abord que mon niveau d'anglais avait diminué et que je ne comprenais plus très bien ce qu'elle me disait.

En voici la triste réalité : la poupée Raven (magnifique poupée à la peau noire) a été lancée il y a quelques années et malgré sa beauté immense, elle ne parvenait pas à se vendre.

Pourquoi allez-vous me demander !?

Pour la simple raison suivante : quand une maman blanche entre dans la boutique Maru, elle dirige automatiquement sa fille vers les poupées "qui lui ressemblent", à savoir à la peau blanche. L'achat de Tanya (peau mat basanée) est toléré mais en aucun cas la maman n'est prête à ressortir de la boutique en tenant, par la main, sa fille et ... la poupée à la peau noire !

Pire encore: quand une maman à la peau noire entre dans le magasin, sa réaction est exactement ... opposée ! Elle ne veut en aucun cas que sa petite fille porte son choix sur une poupée noire, mais elle veut obligatoirement pour sa fille "ce qu'il y a de mieux" : une poupée blanche !

Et voilà pourquoi Raven est la seule poupée Maru aux USA qui connait ce type de problème.

Et en Europe, me demanderez-vous ?

Raven se vend presque uniquement à des collectionneurs adultes amoureux du travail de Dianna Effner.


Le test de "la poupée blanche et de la poupée noire"

Perplexes face à cela, nous avons fait des recherches, nous avons lu beaucoup de choses et nous sommes tombés sur ce "test de la poupée" qui nous a laissé un goût très amer.

Dans les années 50, un psychologue a mené une étude sur l'impact du racisme sur l'image que les enfants à la peau noire avaient d'eux-même. Les résultats furent accablants mais s'expliquaient par la forte ségrégation raciale de l'époque.

Cette même expérience a été reconduite plus de 50 ans plus tard, avec comme question : les résultats sont-ils différents ?

La réponse à cette question est tout aussi ... ahurissante !

Découvrez cette petite vidéo de 3 minutes :

Peu importe la portée et la validité de ces tests, une chose est certaine : nos enfants sont conditionnés par l'éducation que nous leur donnons et cela se traduit dans tous les petits gestes quotidiens ... jusqu'au choix d'une poupée !

Et c'est dans cette réalité que nous vivons et que nos enfants grandissent.

Nous devons les accompagner, les guider et leur ouvrir les yeux sur le monde dans lequel nous vivons.

Nous sommes tous pareils et égaux, peu importe la religion ou la couleur de notre peau.

Alors, vive les poupées ethniques et vive la diversité !

@très bientôt,

Si vous désirez partager cet article avec vos amis, c'est par ici :

Découvrir tous les commentaires (22)

Natasha


12/01/2021 14:48:23

Bonjour, Merci pour votre très bon article sur le sujet des poupées de couleurs et vos site en général Je fais moi même des poupées miniatures, et depuis le départ en 2017 j'ai créé des poupées qui pouvait ressembler à la diversité que nous sommes c'est à dire de couleur blanche ou noire ou de style asiatique. Ma fille joue avec mes poupées mais aussi des poupées LOL et dans ses jouets il y a des poupées de tous les styles. Je suis malheureuse en voyant cette vidéo mais je pense qu'il ne faut pas mettre de coté l'effet du marketing, car on trouve majoritairement des poupées blanches en magasins, donc les enfants sont "habitués" à jouer avec les poupées blanches. Et les enfants veulent faire souvent "comme les autres". Amicalement et passionnément doll Natasha moppetdolls.com

Montulet Chantal


08/02/2017 12:29:31

Bonjour Alexandra, Ma fille Pauline est d'origine indienne et la plupart de ses poupées sont de couleur. Sa première poupée était une toute petite martiniquaise de chez Corolle,quant à moi,ma deuxième poupée était noire et portait le prénom d'un ami américain (blanc par ailleurs). Cette vidéo m'a vraiment bouleversée. Chantal

Myo


08/09/2016 12:57:04

J'ai acquis ma première poupée Samira depuis quelques temps déjà et j'en suis ravie. Je trouve à toutes ces poupettes un charme comment ne pas les aimer :). Amitiés

Elfyblue


25/07/2016 19:21:13

Je suis vraiment bouleversée par cette vidéo !!!! Au siècle où nous vivons, je ne pensais vraiment pas que des petits enfants se trouvent moches ou méchants simplement parce qu'ils n'ont pas la même couleur de peau ! Très triste, je suis vraiment très triste de voir cela ! Pour ma part, depuis toute petite fille j'ai toujours adoré les poupées métissées ou noires, ou encore aux yeux en amande ! Et encore aujourd'hui ! On n'a jamais parlé de racisme dans ma famille, et je pense que quelle que soit la couleur de peau, quelle que soit notre religion, nous sommes tous égaux. Dommage que certains interprètent certaines règles de religions à leur profit pour faire le mal ! Ceux-là n'ont rien compris ! Quelles que soient nos croyances et notre couleur de peau, nous sommes tous sur terre pour vivre ensemble et s'aimer !

Jenni Lowcock


08/07/2016 17:59:45

C'est tellement triste. Il m'a mis en colère de voir le regard blessé sur le visage de l'enfant à la fin de la vidéo quand elle a la poupée qui ressemblait à elle-même, juste après avoir dit qu'elle était la mauvaise poupée. J'ai cherché et j'ai trouvé de bonnes poupées noires pour mes enfants métis dans les années 70 et 80, réalisés par Zapf, mais maintenant en 2016, il y a moins de choix qu'avant ! Ma fille avait un enfant avec des boucles serrées, tout comme son père et en plus, les cheveux très frisés comme elle-même. Je trouve les poupées actuelles beaucoup moins fidèles à ce qu'elles sont censées être.

Françoise


01/07/2016 20:26:32

Sasha Morgenthaler a créé des poupées d'ethnies très variées dès les années 40. Pour les poupées fabriquées en séries dès 1965 par Götz et Frido, toutes les poupées avaient une couleur de peau assez foncéz pour favoriser l'identification de chaque enfant à ses poupées. Les poupée à peau claire sont arrivées bien plus tard et les modèles à peau noire ont toujours existé. Je constate encore aujourd'hui que cela dérange certaines personnes de voir ces poupées à la peau aussi sombre. Lutter contre le racisme est malheureusement toujours d'actualité et contre le sexisme aussi car les petits garçons ont aussi le droit de jouer à la poupée !

Mamielol


01/07/2016 18:22:55

Bonjour, Je suis "chamboulée" par les réactions des petits enfants dans cette vidéo. Quelle tristesse ! Beaucoup de questions à se poser encore aujourd'hui. Hélas, le monde ne sera jamais parfait ou comme on le voudrait. Pourtant, le cœur de l'homme n'a pas de couleurs. Je suis sûre que son âme non plus, enfin je l'espère pour que Là-Haut, tout soit plus juste. Chez moi, j'ai de tout: poupées noires et métis si belles, en plus des blanches. Et pour toutes les "colorées", je me permets de leur dire: "Merci d'exister!". Petite anecdote: Ma 3ième fille voulait une "pépée noire" pour seconde poupée. Parce que sa meilleure amie de première année de maternelle était noire. Josiane se prénommait la fillette et elle est toujours amie avec ma fille, plus de 30 ans après. Merci pour la newsletters et votre blog. Ô combien pour ce bel article! Merci pour votre bel humour! Bonnes vacances à tout le monde! Mamielol

Julie-Anne


15/06/2016 13:05:49

Très tôt , j ai acheté à ma fille une poupée Corolle noire, pour l'habituer en quelque sorte à ne pas avoir que des blanches ; mais aujourd'hui à 7 ans et depuis plusieurs années, elle n'aime tout simplement pas les poupées noires. Je pense que parler de racisme est un peu fort chez une fillette de 7 ans qui ne sait même pas ce que signifie ce mot, mais elle n'aime tout simplement pas la couleur...

isa


15/06/2016 09:20:44

C'est très triste cette vidéo avec la poupée ethnique ! L'homme est méchant et raciste!

bluetit


14/06/2016 10:33:17

J'ai eu une poupée noire frisée que j'adorais, années 60... Dans les déménagements, elle a disparu. Je continue d'apprécier les poupées typées, c'est notre monde aussi... J'ai offert une poupée Liu à ma petite fille à sa demande... La vidéo est impressionnante, le noir reste la couleur mauvaise, dommage elle sublime les autres couleurs. Bisous et belle journée.

Sonia


13/06/2016 21:41:28

J'ai regardé cette vidéo et j'avoue avoir ressentie une profonde tristesse. Pour ma part j'ai toujours aimé les Poupées Ethniques : nos différences quelles soient de la couleur de la peau ou de religion nous apportent une richesse et une diversité !!! Je rêve moi aussi d'un monde où tous les Peuples réunis formeront une merveilleuse Fratrie sans haine ! je rêve d'un monde où plus jamais un Enfant ne montrera une poupée blanche en disant qu'elle est gentille et une poupée noire en disant qu'elle est méchante, plus jamais !!! Merci Alexandra et Emmanuel

Ailinn


13/06/2016 18:52:39

Article très intéressant . J'ai la chance d'avoir Tanya et Raven 1ère génération. Elles sont vraiment magnifiques et ma fille de 10 ans adore Raven qui est sa favorite !

Daniela


10/06/2016 22:04:31

C'est une vidéo bien triste qui montre bien comme l'idée du méchant "homme noire" est enracinée dans les personnes. Pour ma part j'ai eu la chance de pouvoir jouer avec des barbies ethniques et j'ai donné la chance à ma fille d'en faire autant. Elle, petite blondinette, adore sa Gotz ballerine afro et c'est sa Barbie de couleur qu'elle porte avec elle partout pendant que les autre poupées (qui lui ressemblent plus) restent à la maison .

sylvie merloz folsi


10/06/2016 20:16:01

En France, à l heure actuelle, l'engouement est aux poupées ethniques, notamment de type africain . Les enfants d Aubervilliers oscillent entre les deux types de poupées . Quant aux adultes amoureux des poupées que je connais, les poupées ethniques ont leur préférence . J 'adore, en ce qui me concerne, les pepettes de type asiatique et les métisses (la belle Sofia de Bonnie and Pearl, les deux Carpatina ). Quant à la petite Marietta, je craque. Article bien intéressant. Merci !

Juliette brugiere


10/06/2016 18:37:27

Je ne sais pas mais moi, mes sœurs et nos enfants avons toujours aimé les poupées noires, et il y en a toujours eu à la maison, on aimait le changement ! J'ai aussi eu une Clodrey japonaise...

Marie-Françoise


10/06/2016 11:47:15

Merci pour cet article très intéressant et qui montre bien comment les idées de hiérarchie de race continuent à circuler et à être inculquées à nos enfants dès le plus jeune âge. C'est triste, mais trop vrai , hélas ! Quant à moi, dès le début de ma collection de poupées, j'ai voulu en avoir de toutes les couleurs; 1/3 de mes poupées sont des poupées ethniques, c'est à dire 15 exactement. Et comme mes petits enfants aiment beaucoup les admirer, c'est une façon de leur montrer la diversité qui existe dans le monde des poupées comme dans le monde réel. Encore merci à vous, Alexandra et Emmanuel

Laurence


10/06/2016 11:42:06

Voici un article très intéressant , c'est vrai petite , j'avais que des poupées et poupons à peau blanche, j'en ai quelques unes de couleur dans ma collection parce qu'elles m'ont fait du charme :) et je n'ai pas hésité à offrir à ma fille des poupons et poupées de couleurs, aussi bien africaine que asiatique, et elle les a aimée . Maintenant qu'elle attrape ses 18 ans, ses petites protégées sont dans le grenier et attendent que ma fille ait des enfants . Je pense que c'est important d'offrir à son enfant une poupée de couleur cela lui apprend à accepter la différence, et ça bien marché, bon bien sûr c'est aussi une question d'éducation :)

Jacqueline (du Pays Bigouden)


10/06/2016 10:54:46

Merci pour cette excellente analyse. Nous en avions parlé au téléphone à l'occasion du retrait de Raven, l'une des Maru and Friend que je préfère. Raven est revenue, de même que Tanya, mais je partage l'avis de Dominique : si les M&F ont été créées dans le but d'offrir aux petites filles (dans leur diversité) une poupée qui leur ressemble, pourquoi avoir modifié les yeux de Tanya et Raven qui étaient à la fois réalistes et en parfaite adéquation avec la physionomie des poupées dans leur version originelle ? Le regard doré, un peu incandescent, des versions 2 me semble bizarre chez Tanya (que j'ai achetée malgré tout...) et quasiment effrayant chez Raven. La maison Petit Colin a très tôt commercialisé des poupées ethniques : asiatique, métisse et surtout le merveilleux "Négri", très typé sans être caricatural, réaliste à souhait. Ma tante (née en 1924) avait la passion des bébés noirs et l'on m'a offert un Négri en 1958. Plus tard, Petitcollin, reprenant les modèles des Emilie de Modes et Travaux, a produit une métisse et une noire qui n'a eu aucun succès et a été retirée de la production. La métisse a continué sa carrière, sous la pression des collectionneurs. Je souhaite de tout cœur que la diversité actuelle voulue par de plus en plus de créateurs et distributeurs favorise la curiosité des cultures différentes, puis l'acceptation et l'amitié entre peuples... un doux rêve sans doute, mais : merci à vous de nous permettre ce rêve !!

Myo


10/06/2016 10:51:38

Je partage tout à fait le point de vue de Maud et c'est bien dommage. Certaines poupées ethniques m'attirent d'ailleurs beaucoup. Merci à vous pour tous ces articles très intéressants je reviendrai avec grand plaisir vous lire et compléter ma collection maintenant que le premier pas est fait ;).

Tania


10/06/2016 02:17:16

Cela ne m'étonne guère, je vis dans les DOM et trouver des poupées noires voire métisses de qualité s'avère très difficile. C'est vrai tout est dans l'éducation, un exemple simple près de chez moi il y a plusieurs établissements scolaires avec une majorité d'élèves métisses et noires et il y a quelques mois ils ont mis une pancarte à proximité, sous titré "attention école", sur lequel il y a une petite fille blonde et un petit garçon roux avec leur cartable. Des petits détails comme cela contribuent à une éducation "erronée" .

Maud


09/06/2016 19:03:27

Votre article est plein de "bon sens" malheureusement. Mais...... Si je me reporte à mon expérience personnelle, les poupées ethniques attirent l’œil des enfants , il y a environ 30 ans, la grande marque de la poupée "Tinnie" proposait divers modèles de poupées blondes, brunes et noires. Et j'ai de suite demandé à mes parents une poupée "noire". À 5/6 ans, on ne perçoit pas la notion de "racisme". Du moins pas autant que lorsqu'on grandit. L'enfant est "protégé " de ces notions ..... et si son innocence est alors un privilège, il va choisir la poupée qui lui plaît, pas forcément à son image d'ailleurs !! Cette notion de racisme est induite par ce que l'enfant perçoit du monde adulte. Regardez les enfants de 3/6 ans dans le cadre scolaire : ils ne font , d'eux même, aucune différence entre eux, alors qu' il y a bel et bien mixité culturelle. Peu leur importe !! Si seulement cette merveilleuse ouverture d'esprit pouvait inspirer les adultes !!

Dominique


09/06/2016 18:58:37

Ce qui me gêne chez Raven comme chez Tanya, ce n'est pas la couleur de peau mais bien la couleur des yeux. Même petite fille, j'aimais les poupées à peau noire pourtant pour la peau j'ai plutôt celle de Savannah.

Si vous désirez ajouter un commentaire

 (avec http://)

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits TTC
Frais de port TTC Livraison gratuite !
Total TTC
Continuer mes achats Commander